Exposition : l’instant suffit

L’office Culturel d’Arras a le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition photographique de

Laurent BAILLEUL
Vernissage le samedi 21 novembre

à 11h Galerie de l’Office Culturel, 61 Grand’place ARRAS

Presse

A l’Office culturel, le temps est précieux car toujours utile comme le dit Bernard Seneca, son infatigable président qui déambulait sourire aux lèvres, dans les couloirs de la galerie où sont accrochées la trentaine de photographies noir et blanc de Laurent Bailleul. Les œuvres vont rester à la vue du public gratuitement jusqu’au 30 novembre.

Un photographe venu en ami livre ainsi ses impressions sur cette expo : « j’aime beaucoup car c’est de l’ordre de l’intemporel et en même temps on a envie de plonger dans la photo qui nous envoie des perspectives proches et éloignées en même temps ».

Qui est Laurent Bailleul ? Il est avant tout arrageois ; il a 51 ans et a toujours eu la passion de la photo depuis enfant. Sans doute un virus transmis par le papa et un grand frère eux-mêmes toqués de cet art. C’est donc en toute logique qu’il s’est tourné de suite vers des études en arts graphiques à l’Université de Saint Luc en Belgique.  Puis, devenu graphiste à l’Agence Tournant qu’il n’a jamais quittée depuis 30 ans, et avec les aléas de la vie, la photographie a pris moins de place dans son emploi du temps. Pourtant le virus est installé. Habitant le centre d’Arras, et se rendant toujours à pied à son travail, il y a trois ans, il s’est rendu compte qu’il lui arrivait de rencontrer des gens, des choses de la vie de tous les jours que son regard au travers de son appareil photo jugeait bon de fixer afin de ne pas oublier ces instants délicieux.

Depuis il ne se sépare jamais de son appareil photo, préférant parfois rallonger son trajet pour passer par les petites rues d’Arras où dit-il « il y a toujours quelque chose à voir et à fixer ».

Puis il y a quelque temps, il a rencontré un autre photographe arrageois de renom Patrick Devresse, qui, charmé par ses images, lui proposait d’intégrer le comité Incarnat, collectif d’auteurs photographes dont le but est d’aider les jeunes artistes à se lancer et à se faire connaitre.

Pour reprendre les termes de Bernard Seneca, « la capture de l’image est faite au cordeau, sur le fil et témoigne du vif intérêt de l’artiste pour la modernité de son point de vue sans y perdre le témoignage d’une humanité qui s’est fait malheureusement oublier ces temps derniers ».

 

Le Collectif Incarnat a invité le photographe Laurent Bailleul pour sa 1ère exposition photos à l’Office Culturel d’Arras. Cette expo s’intitule « L’Instant Suffit » et sera visible à l’Office Culturel jusqu’au 30 novembre.

> Entretien avec Patrick Devresse du Collectif Incarnat et l’artiste Laurent Bailleul, réalisé le jour du vernissage

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Fermer le menu